index.php?vrs=kerlouan_bzh index.php?rub=aviso_premier_maitre_l_her&cd2=pub_aff_envoyer.1 index.php?rub=aviso_premier_maitre_l_her&imp=  
 

Aviso Premier Maître L'Her

 

 

Photo du bateau

 

 

Premier Maître L'Her

 

Jean-François, Marie L'HER

Un meneur d'hommes, un patriote

24 janvier 1904 - 24 mai 1940

 

La commune de Kerlouan est marraine de l'Aviso Premier Maître L'HER.

 

 

Né à Kerlouan dans le Finistère le 24 janvier 1904 d'une famille d'agriculteurs et de marins, Jean-François L'Her rêve très jeune de rejoindre la Marine,

Dès l'âge de quatorze ans, il se fait engager comme mousse à bord de l'Armorique puis est nommé en 1920 apprenti marin et peu après matelot gabier. Passionné par son métier, il est rapidement promu au grade de quartier-maître de manoeuvre, en raison de ses grandes qualités de marin.

Consacrant sa vie à la mer, il connaît des affectations lointaines à bord du croiseur Cassard et de l'aviso Baccarat, affectés à la division navale de Syrie. Puis il navigue sur l'aviso Ville d'Ys et sur le croiseur cuirassé Michelet avant de rejoindre, en octobre 1928, l'aviso Marne rattaché aux Forces Navales d'Extrême-Orient. Il est alors second maître.

A partir de 1929, il reçoit des affectations à Toulon, Brest et Bizerte. Muté à la direction du port de Cherbourg en avril 1936, il est promu au grade de maître. Moins de quatre ans plus tard, en janvier 1940, il devient premier maître. Il rejoint, au mois de mai de cette même année, la base aéronavale de Berck, support des formations de l'aéronautique navale opérant sur les théâtres d'opérations du Nord comme responsable du service transit. Ses qualités exceptionnelles de sérieux et de meneur d'hommes le font remarquer par son commandant, le capitaine de frégate Nomy, qui le nomme capitaine d'armes.

Cette confiance est méritée comme en témoigne l'intervention exemplaire du PM L'Her lors de l'attaque allemande. En effet, afin d'empêcher l'ennemi de disposer des moyens matériels de la base, il prend la responsabilité de détruire tout ce qui aurait pu leur être utile.

Lors du repli du personnel sur Boulogne, son sens de l'organisation et son esprit d'initiative contribuent au succès de l'opération.

Refusant de quitter le territoire français, il participe à la défense du PC de la tour d'Odre où il accomplit son ultime acte de courage le 23 mai 1940, peu avant la reddition du détachement français, il abat un soldat ennemi qui hissait le pavillon allemand et est gravement blessé d'une rafale de mitraillette. Il meurt le lendemain.

Symbole de patriotisme, le premier maître L' Her a été nommé chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le 11 octobre 2017, le Patrouilleur de Haute Mer « Premier-Maître L’Her » a reçu à quelques heures de son appareillage les élus de sa ville marraine de Kerlouan. 

Répondant à l’invitation du commandant, Messieurs Christian Colliou (Premier adjoint au maire), Nicolas Jarniou (Adjoint au maire chargé des relations avec la défense) et Bernard Jambou (Président de l’Union Nationale des Combattants de Kerlouan) sont venus échanger avec l’équipage du bâtiment autour d’un déjeuner et d’une visite du bord. Ils ont ainsi pu s’immerger dans l’effervescence des derniers préparatifs et appréhender le large spectre de missions qu’assumera prochainement son unité filleule au large de la Libye. 

Cette rencontre s’inscrit dans la volonté partagée de resserrer les liens entre l’équipage du « L’Her » et la municipalité de Kerlouan ; elle a permis d’ébaucher des partenariats concrets dans les domaines sportifs et éducatifs.

Premier Maître L'Her

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour suivre l'Aviso Premier Maître L'Her

 - Newsletter n°1

 
Administration     |     Copyright © Anaximandre 2017    |     Powered by Ker-e-liamm     |     Mentions légales